Nouveautés & Blog

Le béton de chanvre : le nouvel atout écologique
By janvier 11, 2020 0 Commentaire

Le béton de chanvre : le nouvel atout écologique

Qu’est-ce que le béton de chanvre ?

Le béton de chanvre est un matériau de remplissage isolant, écologique et robuste aux hautes performances thermiques et acoustiques. Il est le résultat d'un mélange de chènevotte, d'eau et d'un liant naturel, la chaux. Une fois séché, il est aussi dur que le ciment tout en étant 6x moins lourd et plus souple !

Concernant la chènevotte, elle représente 55% de la composition de la plante du chanvre. Elle se situe au cœur de la tige, dans sa partie boisée. Pour extraire cette matière, il faut “défibrer” la tige de chanvre. La chènevotte est également appelé paille ou copeau de chanvre.

Le chanvre : une plante respectueuse de la biodiversité

Le chanvre n’a pas besoin d’une irrigation importante et ne nécessite pas de pesticides. Ce végétal est renouvelable, durable et une des plantes les plus productives avec un cycle court (4 à 5 mois), ce qui offre un réel avantage sur le bois qui nécessite des années pour se constituer. En guise de comparaison, 1 hectare de chanvre produit 4x plus de fibres qu’1 hectare de forêt et assimile autant de C02.

De plus, Le chanvre est une plante importante pour la rotation des cultures pour plusieurs raisons. Tout d'abord, bien qu'il s'agisse d'une culture annuelle, les racines du chanvre s'enfoncent profondément dans le sol. Cela permet à la fois de maintenir le sol en place, réduisant l'érosion, et d'ameublir le sol, permettant ainsi à des plantes plus délicates de pousser par la suite. Deuxièmement, le chanvre produit de grandes quantités de biomasse (une matière qui retourne au sol et se décompose, renvoyant les nutriments dans le sol). Pour cette raison, le chanvre est souvent cultivé en rotation avec les céréales d'hiver, qui nécessitent un sol de haute qualité.

Une autre utilisation potentielle incroyable des cultures de chanvre est la bioremédiation ou l'utilisation de plantes pour décontaminer le sol et l'eau après une pollution industrielle ou des accidents. Les plantes de chanvre sont capables de pousser dans un sol contaminé sans aucun effet néfaste, en absorbant les métaux lourds et les toxines dans les plantes elles-mêmes. Bien que des études soient actuellement en cours pour évaluer les applications potentielles de cette propriété, le chanvre a déjà été utilisé avec succès dans des essais à Tchernobyl après la catastrophe nucléaire qui s'y est produite en 1986.

Enfin , c'est une plante Zéro déchet qui peut être convertie en plus de 25000 produits différents dans les domaines suivants : agro-alimentaire, textile, cosmétique, papeterie, plasturgie et bâtiment. Son empreinte carbone est nulle ou presque et les dégagements émis au cours de sa fabrication/production sont compensés par l’absorption de carbone de la plante elle-même.

Pourquoi choisir le béton de chanvre ?

Ce béton particulier possède de nombreux avantages :

- Il offre une haute performance thermique. L’inertie apportée par les transferts hygrothermiques au sein de la paroi améliore les conforts d’été et d’hiver permettant ainsi de réaliser des économies d’énergie.

- Sa nature hygroscopique permet l’absorption et la libération de l’humidité. Les parois ont donc une respiration saine et naturelle, en évitant l’effet « boîte étanche ».

- Il stocke le CO2.

- C’est très bon conducteur thermique : 0,09W/m.K.

- Fait preuve d’une excellente qualité sanitaire. Il n’émet pas de COV (Composé Organique Volatil), n’impliquant aucun risque bactériologique ou de développement de champignons, et repoussant par ailleurs les rongeurs.

- Forte stabilité dimensionnelle qui permet une résistance dans le temps.

- Il est souple et donc résiste aux déformations.

Par ces multiples avantages et bienfaits, le béton de chanvre nous a convaincu et vous ?

Voir nos références

Que pensez-vous de notre article ?